Logo Hazgui Web

L’IA générative : la nouvelle arme publicitaire de Meta ?

IA générative

Selon les dires d’Andrew Bosworth, directeur technique de Meta, l’entreprise envisage de mettre à disposition des annonceurs sa technologie d’intelligence artificielle générative dans le domaine de la publicité d’ici la fin de l’année en cours. Cette solution innovante, mise en avant par ChatGPT, devrait offrir aux annonceurs de nouvelles opportunités de création publicitaire et leur permettre de gagner un temps précieux.

Pourquoi utiliser l’IA générative ? 

En février, Meta avait annoncé travailler sur une technologie d’IA générative, mais n’avait pas évoqué sa commercialisation. Cependant, lors d’une récente interview avec Nikkei Asia, Andrew Bosworth a déclaré que Meta avait constitué une équipe dédiée à l’IA générative depuis plusieurs mois, et que cette technologie est maintenant sa priorité absolue, tout comme celle de Mark Zuckerberg. Meta prévoit donc de proposer cette technologie aux annonceurs avant la fin de l’année, ce qui permettra d’améliorer l‘efficacité des publicités. En effet, au lieu d’utiliser une seule image dans une campagne publicitaire, les annonceurs pourront demander à l’IA de créer des images adaptées à différents publics, ce qui représentera un gain de temps et d’argent. À terme, Meta prévoit d’intégrer cette technologie dans ses produits, notamment Instagram et Facebook. Meta a déjà développé des outils publicitaires basés sur l’IA, qui ont donné des résultats prometteurs. Avec l’IA générative, Meta pourrait également contourner l’App Tracking Transparency d’Apple. Au début de l’année, Mark Zuckerberg avait annoncé que l’entreprise misait sur l’efficacité pour 2023, et l’IA générative semble être le prochain pari de Meta pour générer des revenus. D’autres entreprises, comme Omneky, travaillent également sur l’utilisation de ces systèmes dans la publicité, en utilisant des technologies telles que DALL-E 2 et GPT-3 pour créer des campagnes publicitaires.

L’IA Générative pour se rapprocher du Métavers 

Andrew Bosworth, de Meta, a affirmé que l’entreprise s’attend à ce que le métavers, un objectif à long terme, profite de l’émergence de l’Intelligence Artificielle (IA) générative. Il a expliqué que par le passé, la création d’un monde en 3D nécessitait des compétences approfondies en infographie et en programmation. Toutefois, dans le futur, il pourrait suffire de décrire le monde à créer pour que le modèle de langage étendu le génère automatiquement, ce qui faciliterait grandement la création de contenu pour un plus grand nombre de personnes.

Les grandes ambitions de Meta dans ce domaine soulignent que les géants technologiques continuent à explorer les opportunités offertes par l’IA générative, malgré les préoccupations soulevées par certains scientifiques de premier plan. En réponse à cette question, Bosworth a déclaré qu’il est important d’investir dans le développement responsable de l’IA, mais qu’il est difficile d’arrêter le progrès et de prendre les bonnes décisions quant aux changements à apporter. Selon lui, il est essentiel de comprendre comment la technologie évolue avant de savoir comment la protéger et la rendre sûre. Par conséquent, Meta ne prévoit pas de mettre en pause la recherche dans ce domaine.

Enfin, l’intervention du CTO montre que bien que l’approche de Meta est différente de celle de Google ou de Microsoft, l’entreprise se concentre bel et bien sur l’IA générative pour développer et optimiser ses activités principales, notamment la publicité et le métavers.

Avec l’utilisation de l’IA générative et l’émergence du métavers, la façon dont les publicités sont produites, diffusées et reçues par les consommateurs ont le potentiel de se transformer radicalement. Quel sera l’avenir de la publicité avec l’ascension de toutes ces technologies innovantes ? Comment seront gérées les données des consommateurs privés et l’éthique avec ces nouveautés ? Comment les entreprises communiqueront dans un monde futur ? Comment évolueront les plateformes sociales telles que Meta ? 

Hazgui
Hazgui

Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *